Home > Non classifié(e) > Devez-vous ajouter « Avocats » au nom de votre cabinet ?

Devez-vous ajouter « Avocats » au nom de votre cabinet ?

Een merk bouwen - construire une marque

De plus en plus de cabinets choisissent une appellation abstraite. Nous avons récemment reçu la question de savoir s’il fallait encore combiner la mention « Avocats » à votre nom. Voici, d’un point de vue marketing, quatre bonnes raisons (ou une alternative) de le faire.

Développer rapidement la notoriété

Les marques Apple, Mercedes-Benz ou Google ne nous disent pas d’emblée qu’elles représentent respectivement des ordinateurs et tablettes, des voitures ou un moteur de recherche. C’est vrai. Mais ces marques existent depuis bien longtemps et leur puissance marketing est telle qu’elles sont établies « sur le marché ».

Dans le cas du marketing des avocats, la situation est différente. L’objectif d’un nom de marque est que vos clients, existants ou potentiels, l’associent spontanément à une spécialisation et à une identité précise (cher – bon marché, petit – grand, bon – mauvais, pour les particuliers – pour les entreprises…). Communiquer de manière régulière et cohérente sur votre marque rendra cette association possible. Pourquoi est-ce important ? La réponse est très simple : les prospects et clients à la recherche d’un avocat se tournent généralement vers un cabinet auquel ils pensent spontanément et de manière positive. Vous avez donc tout intérêt à être « top of mind ».

Marquer rapidement les esprits dans les groupes cibles souhaités est particulièrement important pour les nouveaux cabinets. Ajouter la mention « Avocats » ou « Cabinet d’avocats » permet déjà aux clients (potentiels) de vous ranger dans la bonne catégorie.

Du marketing pour les avocats ? C’est surtout du réseautage, car ils nous connaissent.

Certainement. Imaginez que vous rencontrez cinq personnes au cours d’une même soirée. Il est probable que votre carte de visite aille se perdre au fond d’une poche de veste et qu’elle ne remonte à la surface que quelques jours plus tard, dans le meilleur des cas. Le franc de votre interlocuteur tombera plus vite s’il y lit « Avocats Dilligo » ou « Dilligo, nous nous chargeons des soucis juridiques des entrepreneurs » plutôt que « Dilligo » tout court.

De plus en plus de clients potentiels ont aussi tendance à faire une recherche sur Google ou LinkedIn. Ils doivent décider, sur la base d’un titre et d’une brève description, s’ils veulent approfondir la recherche ou passer à autre chose. Dans ce cas aussi, veillez à choisir intelligemment le nom de votre cabinet pour attirer plus de trafic vers vos pages.

Nos valeurs sont pourtant claires ?

Votre nom fait référence au latin ou à un personnage historique. Bien vu. Votre nom cache une histoire, c’est fantastique ! Mais ne croyez pas que chaque personne au sein de votre groupe cible a une culture générale suffisamment riche pour faire le rapprochement.

Existerait-il de meilleures alternatives ?

Pour être franc : oui. En marketing, on parle de baseline ou de pay-off. Il s’agit du slogan associé en permanence au nom de la marque. Quelques exemples : Audi utilise « Vorsprung durch Technik », Accenture « High performance. Delivered ». TriFinance se positionne, quant à lui, avec le slogan « Beyond advisory ».

J’utilise délibérément le verbe « se positionner », car c’est de cela qu’il s’agit. Avec la mention « Avocats » ou « Cabinet d’avocat », vous risquez de passer inaperçu. Mais une baseline forte ou un payoff convaincant donnent plus d’informations, pour un meilleur positionnement de votre cabinet auprès du groupe cible visé.

Cet article est aussi disponible en: NL

Aussi intéressant
Advocatenmarketing/ Marketing d'avocats: to digital or not to digital?
Les petits cabinets d’avocats en tête du marketing numérique
personal branding
10 conseils de personal branding à l’attention des avocats
Cresco | David Dessers Filip De Schouwer
Cresco: 90 % de notre marketing est fait par nos clients
Le marketing pour les avocats ? Plus simple que vous l’imaginez …

Réagir à